Etude marché, Potentiel de substitution et autres

Super étude en allemagne : The Potential of Light Electric Vehicles for Climate Protection Through Substitution for Passenger Car Trips, Germany as a case study

1 « J'aime »

Très intéressante en effet.
Elle délivre des données clés sur le marché allemand à travers une méthodologie qui semble robuste.
Parmi les points clés :

  • un potentiel de substitution de la voiture « conventionnelle » par des véhicules légers électriques (de la trottinette électrique à la microcar en passant par l’ebike, ecargo, etc.) de 76% de l’ensemble des trajets, et de 50% de l’ensemble des distances
  • parmi les 50% de distances substituables, 47% du potentiel réside dans les villes moyennes, et 30% dans les petites villes et villages
  • atteindre cet objectif de 50% de distances parcourues en véhicule léger électrique permettrait de réduire de 44% les émissions de GES aujourd’hui produits par le parc existant de voitures, soit 57 Mio tonnes de CO2 eq par an (calcul prenant en compte les émissions dues à la production et aux usages des véhicules)
  • parmi ces 44% de réduction des émissions de GES, 19% seraient attribués aux e-scooters, VAE, vélos cargos électriques et speedbikes, 14% par les microcars

L’étude conclut en soulignant l’impact significatif de cette logique de substitution sur les objectifs de réduction des GES du secteur transport (1/4).
A juste titre, elle souligne les limites du raisonnement en pointant les angles morts associés à cette ambition, parmi lesquels les enjeux d’acceptabilité sociale, de changement de comportement, d’évolution du cadre réglementaire, etc.

2 « J'aime »