Un registre de preuvre de livraison à vélo : des pistes d'usages?

Un registre de preuve de livraison à vélo, c’est utile?

On y voit plusieurs utilités, notamment:

  • certifier les trajets réalisés en vélo par un acteur tiers : pour les stratégies RSE des entreprises, pour développer l’accompagnement, permettre l’octroi d’éventuelles subventions de collectivités, permettre l’octroi de dérogations à des entreprises dans le cadre des ZFE (une dérogation, si 20% des livraisons sont réalisées à vélo?)
  • servir d’observatoire de l’activité de cyclologistique dans les villes et justifier/légitimer certains aménagements (à l’image du registre de preuve de covoiturage et des données recueillies)

Vous en voyez d’autres?

1 J'aime

Un 3ème point pourrait être de pouvoir recevoir des CEE si la livraison de référence est réalisée en camion. Le registre pourrait attester et quantifier les réductions de consommation d’énergie réalisées.

Et peut être que les plateformes numériques (type Coopcycle ou autres) pourraient être intéressées par un certificat de livraison pour valider l’acte automatiquement sans signature ?