Modèles économiques innovants

Comment l’innovation s’intègre dans la stratégie des organisations résiliantes? Ces entreprises ont la capacité de se réinventer constamment autour des business model ou modèle d’affaire qu’elles exploitent d’une part mais aussi parcequ’elles explorent de nouveau modèles d’affaires. Dans cet épisode nous parlons avec Yves Pigneur de la phase exploratoire de l’innovation.

=> Stream episode Episode 11 - Innovation: de l'exploration à l'exploitation des modèles d'affaire - Yves Pigneur by Des étincelles pour changer le monde podcast | Listen online for free on SoundCloud

Le projet FREE CAR PROJECT explore le sujet des modèles d’affaires automobile avec une voiture … gratuite …
=> Demain, l’auto mobile ? Six questions à Michael Oualid, porteur du Free Car Project — pop-up urbain, cabinet de conseil en prospective urbaine
=> Free Car Project » ////// THE FREE CAR PROJECT //////

Et si les conducteurs des véhicules intermédiaires étaient « rémunérés » quand le véhicule circule ? et si nous développions un commun permettant de certifier des km décarbonés/efficients ?

oh, nooon pas ce truc !
serpent de mer vieux de 20 ans basé sur le flicage de notre consommation (qui par ailleurs est une addiction qui contribue au probleme, pas la solution).
completement irréalisable et irréaliste (et pourtant je suis assez ouvert et tolérant dans ce domaine il me semble).
L’exploration de modèles économiques « incentifs » (on gagne des trucs quand on se « conduit bien » , cf transway, qui essaie depuis 20 ans aussi) ou leur alter-egos « répressifs » (aka rationnement,ZFE, imitations de vitesse, etc) sont déjà sur les étageres des administrations

dans le cadre de notre famille de véhicules, mon modèle mental me dit que THE barriere c’est de franchir le rubicon, sauter le pas, adopter ces engins… c’est là amha qu’il faut mettre le paquet (cf prime a la casse, primes diverses et variées du VE, locations ou don de VAE aux résidents d’uen agglo, etc…)

J’attends vos réactions controverses et un débat furieux :wink:

2 « J'aime »

J’ai un peu du mal à comprendre le modèle économique de ce FREE CAR Project. S’agit-il de permettre l’accès à des véhicules « gratuitement » pour l’utilisateur en échange de données ? ou de permettre l’utilisation de véhicules à la demande ?

Pour ma part, je pense que les consommateurs sont très attachés à la possession de leur véhicule, je trouve que les gens aiment bien « avoir » une voiture synonyme pour eux de liberté et d’un potentiel de déplacement. Les seuls pour qui la voiture n’est plus une liberté sont les citadins en coeur de ville pour qui le vélo et les transports en commun sont beaucoup plus attractifs que la voiture avec ces embouteillages, ces coûts de parking etc…
Je pense qu’il faut effectivement comme l’évoque @nledouarec tout faire pour faire franchir le pas de tester au quotidien un véhicule alternatif. A mon avis, passer à un modèle où le véhicule est garanti vie avec une mise à jour permanente des composants non pas seulement software mais hardware pour garder les véhicules le plus longtemps au goût pourrait rassurer le consommateur qui n’aura pas à attendre une version plus développée du produit car la sienne sera mise à jour au fur et à mesure et aura un impact positif sur l’utilisation des ressources en ne refabriquant que les pièces qui en ont besoin

1 « J'aime »

les transports en commun deviennent (rarement pour le moment) gratuits comme à Lille pour les moins de 18 ans. Si une voiture devient gratuite, j’ai tendance à dire, attention, y’a anguille sous roche. On m’a dit un jour : si un produit est gratuit, c’est le consommateur le produit.

1 « J'aime »