Echangeons (sur) nos compétences

Pensons l’objet roulant au delà de l’objet roulant

Quelles compétences devons nous réunir pour réussir la première Saison de l’eXtrème Défi ?
Quelles compétences sont d’ores et déjà présentes parmi nous ?
Quelles offres de formation recommanderiez-vous ?

allez, ne faites pas les modestes !

Une formation de l’IMREDD sur la fabrication additive : https://www.eventbrite.fr/e/billets-journee-portes-ouvertes-imredd-formations-courtes-265802872547

1 « J'aime »

Nous allons engager un chantier essentiel : celui des formations ! avec pour objectifs, des formations à la carte, modernes, en utilisant tout ce qui existe…
Cet AAP est à l’étude pour financer la démarche : Compétences et Métiers d’Avenir (CMA) – Appel à manifestation d’intérêt – 2021-2025 - 2021 | ANR

Pas vraiment une formation mais Lery (newsletter du concentré vélo) organisent un webinair sur le lobby vélo.

Mardi 29/03 de 18 à 19h

2 « J'aime »

d’ailleurs ce lobby velo, friend, or foe ? ami ou ennemi ?

De ce que j’en connais : ami !
Mais j’aurais peut-être changé d’avis mardi soir ?..

mais ce sont des compétences « lobbyist » … construire un réseau, veille, signaux faibles, agir constamment…

1 « J'aime »

je pose la question car à en croire la derniere newsletter de LEVA EU c’est plutot FOE, mais j’ai pas vraiment compris les enjeux…

Salut @BenTho, alors, après la bataille, tu as changé d’avis ou non ? Car je ne sais pas dire si c’est le cas pour tous les véhicules intermédiaires, mais pour du L7 (et des L6), on aurait un vrai intérêt à se rapprocher de gens qui ont une compétence de lobbying pour toutes les dérogations nécessaires à rouler sur certaines voies…

1 « J'aime »

Ah oui pardon je n’ai pas fait de REX !
C’est drôle car il y a eu un lapsus entre « velomobile » et « cyclomobile leger » qui m’a fait un peu peur car c’était sous le feu des critiques.
Bref, pas de conclusion à ce stade mais à titre personnel je creuse le sujet de la FUB :slight_smile:

De mon point de vue, une catégorie L6 ou L7 ne devrait pouvoir avoir accès à des pistes cyclables que si on garantie dans ce cas un bridage à 25km/h et une certaine limite en poids et en largeur.
Mais franchement, au vu des pistes cyclables de certaines villes en France, perso je n’y crois pas trop…

2 « J'aime »

Merci pour le retour !
Je suis bien d’accord pour les pistes cyclables, ce n’est pas la place du L7 et probablement pas celle du L6 :wink:
Les dérogations qui nous intéresseraient seraient pour des voies rapides. C’est pour ça que je ne suis pas sûr que ce soit les mêmes lobbyistes pour les deux sujets.

Ah ba oui suis-je bête…

Effectivement c’est bien 2 sujets et 2 lobbying potentiellement différents.
Mais à voir car les deux ont à faire au code de la route donc il y a tout de même des passerelles.

2 « J'aime »

RENAULT Re Factory vient de rejoindre l’XD !

Pistes de collaboration identifiées à ce stade : à compléter :+1:

Refactory / Extreme Defi

  • Organisation d’une visite de Refactory pour sensibiliser sur l’économie circulaire - début juillet

  • Intégration d’une équipe de l’extrême défi au sein du hub d’open innovation de Refactory avec selon l’état d’avancement soit l’intégration à l’un des programmes d’incubation soit l’accès ponctuel à des experts – à définir en fonction de nos calendriers respectifs

  • Interventions ponctuelles d’experts de Renault sur des sujets identifiés (ré-emploi, réutilisation, recyclage) au travers de conférence, de questions spécifiques, lors de participation à des groupes de travail de l’extrême défi – à planifier dans le temps

  • A étudier les conditions d’accès à des moyens d’essais - fabrication additive, batteries seconde vie, pistes d’essais véhicules (si pertinent : voir les conditions financières, techniques, de sécurité pour accéder à ces moyens avec les équipes internes Renault)

Extreme défi / Refactory

  • Possibilité de participer à des groupes de travail transverses sur des sujets qui peuvent être intéressants pour Renault :
    • Question du Business modèle de l’économie circulaire et les attentes des clients
    • Les enjeux et pistes d’innovation pour une fabrication décentralisée
    • Batteries : standardisation, interopérabilité des batteries (pour l’extreme défi et les véhicules intermédiaires)
  • Intégration et accès à un écosystème qualifié d’acteurs très liés aux enjeux de la Refactory (réemploi, écoconception, batterie, solution de mobilité, etc)
6 « J'aime »

Economie circulaire + Equipementier automobile !
Deux raisons de trouver que c’est un super partenaire pour l’XD !

Belle trouvaille Gabriel et hâte d’avoir de premiers échanges avec cet acteur :slight_smile:

2 « J'aime »