Des articles, des rapports qui y font écho!

Dans ce fil de discussion, vous pouvez partager articles de presse, rapports, études, qui alimentent le sujet de la démobilité.

Parler de zone cohérente (Dictionnaire, Forum Vies Mobiles): Une « zone cohérente » désigne un espace intercommunal déterminé par le recoupement d’un « bassin d’emploi » et d’un « bassin de main-d’œuvre » ; elle bénéficie ainsi d’une certaine autonomie, rendue possible par une adéquation optimale entre population active résidente et emplois locaux, ce qui a pour effet de limiter la portée des déplacements, de favoriser l’ancrage spatial de la population et de renforcer un sentiment d’appartenance territoriale. @Bruno Marzloff

l’article complet

Pour le groupe de travail Réflexion Bâtiment Responsable & Territoires, 8 pistes d’actions pour intégrer les enjeux de mobilités dans les projets immobiliers :

  • faire le pari du moins
  • augmenter l’immeuble et en faire une plateforme de services
  • réinventer nos parkings
  • penser le véhicule électrique comme un équipement du bâtiment
  • changer d’échelle
  • faire de la marche, le moyen de locomotion privilégié
  • promouvoir un nouveau pacte public/privé
  • trouver un nouvel équilibre métropoles/villes moyennes

—> le rapport complet « L’immobilier, partie prenante de la mobilité renouvelée »

1 « J'aime »

" le numérique est un levier essentiel de ces “démobilités” : télétravail, e-commerce, e-administration etc., autant de pratiques permettant d’étouffer l’inflation des déplacements subis qui caractérise nos ‘vies mouvementées’. Mais elles ne feront pas le travail toutes seules, incapables de supplanter en un claquement de doigt des pratiques professionnelles ou de consommation bien ancrées dans nos routines. L’urbanisme est la clé. La responsabilité du modèle périurbain sur l’explosion de nos déplacements subis est désormais bien connue, et partagée par tous. Sans un meilleur maillage du territoire par les points de livraisons, les télécentres, etc., aucune de ces pratiques de”‘substitution numérique” n’aura de véritable effet."

1 « J'aime »