Normes et standards ouverts?

Pensons l’objet roulant au delà de l’objet roulant

Quels standards transversaux et ouverts pouvons vous identifier et lancer le développement dés le début de la saison d’idéation ?

Bonjour,
La question est très vaste…
Si la question est : « Que faut-il décrire pour que tout un chacun puisse créer un véhicule », je dirais qu’il faut faire un Cahier des Charges fonctionnel minimal qui permette au véhicule de remplir le minimum de fonctions qu’on attend de lui, de lui assurer un fonctionnement correct et fiable, et de répondre aux éventuelles questions d’homologation.

1 « J'aime »

ce n’est pas tout a fait la question en effet.
mais plutot qu’est ce qui est commun dans les divers « cahiers des charges » des concurrents qui beneficieraient d’un travail transversal en commun en vue d’augmenter la résilience économique et industrielle des projets :
économies d’echelle,
valeur ajoutée utilisateur (customisation, localisation),
modularité inter engin,
maintenabilité facilitée (tracabilité, données de fiabilité), etc…

autrement dit éviter de réinventer la roue la ou il n’est pas nécessaire de se distinguer.

quelques idées que l’on pourrrait avoir, sans préjuger de leur valeur…

  • des moteurs, leur contrôleur et le code source de leur firmware
  • des batteries standard, modulaires , interopérables entre objets roulants
  • un systeme de construction / d’assemblage standard (cf XYZ)
  • Un systeme de fixations universels sur « chassis » pour carrosseries et accessoires / remorques.

Si on prend l’exemple du moteur, les fournisseurs vont proposer 4 modules :

  • moteur en lui même
  • contrôleur
  • batterie
  • transmission.

Il va y avoir des projets « basiques » qui vont acheter le package complet, et des projets plus évolués qui vont vouloir rajouter un composant spécifique, voire modifier un composant.

Je pense qu’il est intéressant d’avoir une liste des moteurs (et composants) associés à leur degré d’ouverture (connectique standard …), ouverture du code source du calculateur, continuité de la clause de garantie si modification …

1 « J'aime »

c’est un bon exemple…

on voit deja certains fournisseurs aasiatiques offrir des controleurs dont le firmware est « ouvert » et facilement reprogrammable (il faut que je retrouve la réference) et cela semblerait tout benef de pousser cette logique jusqu’au bout, l’open source semble une évidence, mais. demande un peu de travail.

la batterie, est une sujet riche en lui même/ à décomposer en cellules, voltage / amperage entrée sortie, BMS, geometrie de la batterie; prises, protocoles de charge et plus encore. des acteurs travaillent sur le sujet de façon innovante et tres interesssante amha,…; gouach, et otonohm pour ne citer que ceux que je connais

la transmission est au coeur de l’engin, et c’est plus difficille de savoir a priori ce qui serait bénéfique, souhaitable, meme si on peut deviner qu’une transmission « by wire » est a promouvoir si on garde une part d’energie musculaire.

tiens je pose ces 2 sources d’inspiration là :

https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Open_source_Electronic_Speed_Controller_ESC

Pour le moteur au sens très large, il faut faire quelquechose comme cela

Pour la transmission, il faut 2 choses :

  • un différentiel (si train avec 2 roues).
  • une liaison entre le différentiel et le moteur

D’un point de vue coût/fiabilité/facilité de mise en oeuvre/bruit, le plus simple est une tramsission par courroie.
Avec un moteur électrique, un rapport de transmission fixe est suffisant.